Archives de catégorie : Non classé

Lyon – Fête des Lumières 2021

Parmi les les plus belles illuminations de la fête des lumières 2021 que j’ai vues, il faut citer en premier le parc de la Tête d’Or, ensuite Saint Jean avec une scénographie bien renouvelée, puis la place des Terreaux assez classique et la place des Jacobins avec ses lumignons.

Mais la fête des lumières 2021 est moins flamboyante que lors des précédentes représentations, avec moins de lieux illuminés ( la colline de Croix Rousse, le haut de Fourvière, les quais de la Saône, Confluences ..) et des rues tristes comme la rue Herriot, la rue de la République.

Parc de la Tête d’Or

Vieux Lyon

Presqu’Ile

Le Teich, réserve naturelle

Le Teich, situé sur le bord du bassin d’Arcachon, abrite de nombreux oiseaux. En juin, même si la diversité est plus faible, les observations restent variées :
Aigrette garzette, Héron, Chevalier gambette, Echasse blanche, Cormoran, Ibis falcinelle, Cygne tuberculé, Mouette rieuse, Poule d’eau, Foulque, Canard pilet, Sarcelle d’hiver, Gorge-bleue à miroir, Rousserolle effarvatte, Hypolaïs polyglotte.
L’entrée de la réserve est plus matinale en fin de semaine avec une ouverture à 7H. Quel bonheur de pouvoir ressortir après ces périodes de confinement !
Nous sommes partis à 9 photographes du Marcy Photo Club pour profiter d’une certaine proximité avec la faune.

Le banc d’Arguin nous a également tenté avec ses étendues de sable en face de la dune du Pilat. Peu de diversité avec surtout des Huitriers pie qui tournaient au dessus de nous pour nous détourner de leur nid. Nous sommes pourtant bien restés en dehors de la zone protégée de la réserve.

Biennale d’Art Contemporain 2019

Cette année le thème portait sur  » Là où les eaux se mêlent ». Ce n’est pas très évident de retrouver ce fil conducteur dans les différentes oeuvres. L’exposition s’est déroulée en automne 2019 sur 3 sites de l’aglomération lyonnaise.
Je dois avouer que j’ai un peu de mal avec l’art contemporain, mais c’est intéressant de voir comment le monde évolue vu par le prisme de l’art. J’aime aussi capter l’interaction des  visiteurs avec les oeuvres exposées.
Il est dommage que le lieu  la Sucrière ait été abandonné car il convenait bien pour ce genre d’exposition.

Musée d’art contemporain (MAC LYON)
Peu d’artistes mais des expositions  de grande ampleur.

Usine Fagor-Brandt
Cette ancienne usine d’électroménager se présente sous forme de grands halls  vides assez tristes mais adaptés à des oeuvres traduisant souvent beaucoup de pessimisme dans ce monde.

Institut d’ Art Contemporain Villeurbanne
C’est un écrin plus intimiste pour des oeuvres variées, colorées.

Lyon – Fête des Lumières 2019

Les sites remarquables :
place Bellecour, place des Jacobins, place Terreaux, Saint Jean, théâtre de Célestins, quai de Saône, parc de la tête d’Or
Déceptions :
place Sathonay, place de la République
On trouve de plus en plus de sites avec un rendu visuel et sonore, difficiles à restituer uniquement par la photographie

Vieux Lyon

Presqu’Ile

Parc de la Tête d’Or

Jardin Zen d’Erik Borja

Erik Borja, né en 1941, est à l’origine un artiste plasticien et sculpteur. Il a créé un jardin d’agrément en 1973 situé à 15 km de Valence, dans la Drôme. Puis il l’a transforme en un jardin d’inspiration japonaise. Depuis une trentaine d’années, il se consacre à la création de jardins en France et en Europe.

Le jardin zen, structuré en plusieurs espaces, se pare de belles couleurs d’automne grâce notamment aux érables avec leurs feuilles rouges ou jaunes.

Continuer la lecture de Jardin Zen d’Erik Borja