Animaux sauvages des Abruzzes

Un groupe de photographes du Marcy Photo Club s’est rendu dans les Abruzzes. C’est  une région montagneuse au centre de l’Italie, à l’est de Rome et faisant partie du massif des Apennins. On y trouve plusieurs réserves naturelles dont le parc national des Abruzzes que nous avons sillonné.

La faune sauvage est riche, constituée principalement de cerfs, chamois, renards, loups, ours, sangliers.
Les cerfs sont parfois très accessibles avec des hardes qui s’approchent des villages, sans crainte des humains comme à Villeta Barrea.

Mais la plupart des cerfs se trouvent en montage où ils viennent dans les alpages en fin de soirée tout en restant méfiants sous le regard attentif d’une biche.

Les rencontres avec le chamois des Abruzzes, belle sous-espèce de l’Isard des Pyrénées, sont moins fréquentes.

L’automne c’est la période du rut du cerf . C’était un des objectifs de ce voyage. Le cerf, lors de ses  périodes  d’excitation, laboure la terre, se garnit d’herbes, se vautre dans des souilles et  brame beaucoup.

Et il vient le moment où la biche est féconde. L’accouplement se fait après plusieurs tentatives et phases d’excitation.

Les loups des Abruzzes sont très discrets, très difficiles à observer en pleine nature.
Le centre du loup de Civitella Alfedana offre la possibilité de les approcher.

Les renards s’observent assez facilement. Malheureusement certains jeunes oublient la vie sauvage car nourris au bord des routes par des touristes inconscients.

Les sangliers, comme d’ailleurs les cerfs, constituent une proie pour les loups.

L’ours marsicain ou ours brun des Apennins est aussi une espèce endémique de cette partie de l’Italie et est très menacé. Etant peu nombreux ( environ 50 individus), ils sont difficiles à voir en pleine nature.
Mais l’ours descend en automne dans les villages à la tombée de la nuit pour se gaver de fruits dans les vergers. Il est difficile à photographier dans ces conditions.

Un grand merci à Régis Biron, de l’agence Amarok, pour l’organisation  du séjour et sa parfaite connaissance des Abruzzes et du loup notamment.

5 réflexions sur « Animaux sauvages des Abruzzes »

  1. Bravo Germain pour ces belles séquences naturalistes dans les Abruzzes avec des postures originales .
    Que de belles rencontres !!
    Merci pour ce partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.