Collisions de gouttes

Les gouttes qui tombent dans un liquide et qui rebondissent créent des figures insolites et elles sont des sujets photographiques intéressants.
Il est très difficile de réaliser de telles photos avec un déclenchement manuel, car le temps de vol de la goutte qui tombe est de l’ordre de 100 ms. Des kits spécialisés sont commercialisés et sont prêts à l’emploi.
J’ai utilisé, pour la prise de vue en macrophotographie, le système Splashart qui permet de faire des collisions de gouttes.
Le matériel se compose d’un reflex numérique Canon et de l’objectif Canon macro 100mm. Il pilote 2 flashs Yongnuo YN560 au moyen d’une liaison sans fil Yongnuo RF-503.
L’appareil photo est déclenché par le système Splashart après une temporisation réglable pour obtenir l’effet désiré.
Après quelques tâtonnements, on obtient rapidement des photos avec des effets variés, en utilisant de l’eau et du lait.

décembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.