Anish Kapoor à Versailles ou le vagin de la Reine

Anish Kapoor, sculpteur anglo-indien et star mondiale de l’art contemporain, investit le parc du château de Versailles, en dialogue avec les perspectives de Le Nôtre. Il y place des sculptures monumentales dont la plus polémique Dirty Corner est aussi appelée vagin de la reine.
Une autre, Sky Miror, enchante les amateurs de selfies.

Une interview du sculpteur présente ses intentions.
Des prises de position positives  ici et et des avis plus réservés, voire très négatifs.

Les photos de l’exposition permettent de se faire une idée des oeuvres. Une visite sur place et les déplacements dans le parc, rajoutent une dimension supplémentaire.

juin 2015

Annish Kapoor expose aussi des oeuvres au couvent de la Tourette, construit par Le Corbusier. Cette exposition est réalisée dans le cadre de la Biennale d’art contemporain de Lyon 2015.

3 réflexions sur « Anish Kapoor à Versailles ou le vagin de la Reine »

  1. Pour se faire une idée, il y a le point et dailymotion: http://www.dailymotion.com/video/x2st0ae_dans-le-vagin-de-la-reine-a-versailles_news
    Personnellement, j’ai toujours été contre le mélange des genres, qui artistiquement parlant n’apporte rien, si ce n’est : maximiser l’impact visuelle, et surtout flatter l’égo des artistes très prétentieux, et ou, des donneurs d’ordre (très souvent des hommes politiques).
    D’ailleurs Germain, au lieu d’utiliser le mot: Selfi, un anglicisme à 2 balles, parle plutôt d’égo-portrait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.